Chargement...

Bibliographie

La bibliographie ci-dessous, non exhaustive, propose une liste d’ouvrages qui traitent de thématiques proches du projet ALTER.

Histoires orales, mémoire et archives

  • ARON-SCHNAPPER D., 1980, Histoire orale ou archives orales ? Rapport d’activités sur la constitution d’archives orales pour l’histoire de la Sécurité sociale, Association pour l’histoire de la Sécurité sociale.
  • BELMONT N., GOSSIAUX J-F., 1997, De la voix au texte. L’ethnologie contemporaine entre l’oral et l’écrit, Paris, CTHS. BENNASSAR B., 1999, « Culte des héros, culte des reliques », Caravelle, n° 72, 99-108.
  • BERTAUX D., 1997, Les récits de vie, perspective ethnosociologique, Paris, Nathan. BLOCH M., 1993, Apologie de l’histoire ou le métier de l’historien, Paris, Armand Colin.
  • BOURDIEU P., 1986, « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 62-63, 69-72.
  • BOUVIER J-C. (dir.), 1980, Tradition orale et identité culturelle, problèmes et méthodes, Paris, CNRS, 1980.
  • CANDAU J., 2005, Anthropologie de la mémoire, Paris, Armand Colin.
  • CANDAU J., 1998, Mémoire et identité, Paris, PUF.
  • CENTLIVRES P., FABRE D., ZONABEND F. (ed), 1999, La fabrique des héros, Mission du Patrimoine ethnologique, Collection Ethnologie de la France, Cahier 12, Paris, Ed. MSH.
  • CHANET J. F., 2000, « La fabrique des héros. Pédagogie républicaine et culte des grands hommes, de Sedan à Vichy », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n° 65, 13-34.
  • CHIANTARETTO J-F., ROBIN R., (dir.), 2003, Témoignage et écriture de l’histoire, Paris, L’Harmattan.
  • COLLART Y., VRIBICA I. (dir.), 1996, Le son, l’image et le témoignage oral, CHERSA Publications, Genève.
  • CONSTANT F., 2007, « Pour une relecture sociale des revendications mémorielles "victimaires" », Esprit, vol. 2, n° 332, 105-116.
  • COQUIO C. (dir.), 2003, L’histoire trouée. Négation et témoignage, Nantes, Libraire l’Atalante.
  • DE CERTEAU M., 1975, L’écriture de l’histoire, Paris, Gallimard.
  • DE GAULEJAC V., LEVY A. (dir.), 2000, Récits de vie et histoire sociale, Paris, Eska.
  • DEMAZIERE D., DUBAR C., 1997, Analyser les entretiens biographiques, l’exemple des récits d’insertion, Paris, Nathan.
  • DESCAMPS F. (dir.), 2006, Les sources orales et l’histoire. Récits de vie, entretiens, témoignages oraux, Paris, Bréal.
  • DESCAMPS F., 2001, L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la constitution de la source orale à son exploitation, Coll. Histoire économique et financière XIX-XX, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France.
  • DESCAMPS F., 2005, « Et si l’on ajoutait l’image au son ? Quelques éléments de réflexion sur les entretiens filmés dans le cadre d’un projet d’archives orales », Gazette des Archives, n° 196, p. 95-122.
  • DULONG R., 1998, Le témoin oculaire. Les conditions sociales de l’attestation personnelles, Paris,
  • EHESS. ELGEY G., 2001, Les « Archives orales ». Rôle et statut, Paris, éd. des Journaux officiels.
  • FERRAROTI F., 1983, Histoire et histoires de vie : la méthode biographique dans les sciences sociales, Paris, Méridiens-Klincksieck.
  • FRANCK R. (dir.), 1993, Ecrire l’histoire du temps présent, hommage à François Bédarida, Paris, CNRS.
  • GOFFMAN E., 1987, Façons de parler, Paris, éd. de Minuit. HARTOG F., REVEL J., 2001, « Note de conjoncture historiographique », in HARTOG F., REVEL J. (ed), Les usages politiques du passé, Ed. de l’EHESS, 13-24.
  • HARTOG F., 2007, « Le témoin et l’historien », Gradhiva, n° 27, p.1-14.
  • HOFFMANN O., 2000, « Jeux de paroles et de mémoires autour des mobilisations identitaires », Autrepart, n° 14, 33-51.
  • IHTP, 1981, « Problèmes de méthode en histoire orale », Bulletin n° 2.
  • IHTP, 1987, « Questions à l’histoire orale », Les Cahiers de l’IHTP, n° 4.
  • JEWSIEWICKI B., 2004, « Héritages et réparations en quête d’une justice pour le passé ou le présent », Cahiers des Études africaines, XLIV (1-2), n° 173-174, 7-24. JEWSIEWICKI K. B. (dir.), 2010, Traumatisme collectif pour le patrimoine. Regards sur un mouvement transnational, Québec, Presses Universitaires de Laval.
  • JOUTARD P., 1977, La légende des camisards, une sensibilité au passé, Paris, Gallimard.
  • LABORIE P., 2001, Les Français des années troubles. De la guerre d’Espagne à la Libération, Paris, Desclée de Brouwer.
  • LEWIS O., (1961), Les enfants de Sanchez. Autobiographie d’une famille mexicaine, Paris, Gallimard.
  • MONIOT R., JEWSIEWICKI B., 1987, « Mémoires, histoires, identités », Cahiers d’Études africaines, n°107-108, 224-245.
  • PELEN J-N., GINOUVES V. (dir.), 2002, « Les sciences humaines et le témoignage oral. De la source à l’archive », Sonorités, AFAS, n° 4.
  • RICOEUR P., 2000, La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Points.
  • RODET M. & REINPRECHT C., 2013, « Mémoires et migrations en Afrique de l’Ouest et en France », Revue Européenne des Migrations Internationales, 29 (1), pp. 7-22.
  • ROUX J-P., 1983, « L’histoire orale : essor, problèmes et enjeux », Clio, n° 75-76.
  • SAILLANT F., BOUDREAULT-FOURNIER A. (dir.), 2012, Afrodescendance, cultures et citoyenneté, Québec, Presses Universitaires de Laval.
  • SCHNAPPER D., 2000, Qu’est-ce que la citoyenneté, Paris, Gallimard/Coll. Folio actuel.
  • TODOROV T., 2004 (1995), Les abus de la mémoire, Paris, Arléa.
  • VERGES F., 2006, La mémoire enchaînée. Questions sur l’esclavage, Paris, A. MICHEL.
  • VOLDMAN D., 1992, La bouche de la vérité. La recherche historique et les sources orales, Paris, Cahiers de l’IHTP.
  • YETMAN, N. R., 2001, « ‘Born in Slavery’, An Introduction to the WPA Slave Narratives » 

Espace Caraïbe et Atlantique

  • ABRAHAM M., PINEAU G., 1998, Femmes des Antilles. Traces et voix : cent cinquante ans après l’abolition de l’esclavage, Paris, Stock.
  • ARTHUS W. W., 2014, Duvalier à l’ombre de la Guerre froide. Les dessous de la politique étrangère d’Haïti (1957-1986), Imprimeur S.A., Port-au-Prince.
  • AVERILL G., 1994, « Anraje to Angaje : Carnival Politics and Music in Haiti », Ethnomusicology, vol. 38, n° 2, 217-247.
  • AVERILL G., YIH, Y.-M., 2000, « Militarism in Haitian Music », in MONSON, I. (ed.), The African Diaspora. A Musical Perspective, New York, Garland Publishing, 267-294. 
  • BÉCHACQ D., 2006, « Les parcours du marronnage dans l’histoire haïtienne. Entre instrumentalisation politique et réinterprétation sociale », Ethnologies, vol. 28, n° 1, 203-240.
  • BÉCHACQ D., 2008, « La construction d’un vodou haïtien savant. Courants de pensée, réseaux d’acteurs et productions littéraires », Tabou, Infolio, n° 5, 27-69.
  • BÉCHACQ D., 2010, Pratiques migratoires entre Haïti et la France. Des élites d’hier aux diasporas d’aujourd’hui, Thèse de doctorat d’anthropologie sociale et ethnologie (dir. M.-J. Jolivet), EHESS, CEAf.
  • BÉCHACQ D., 2011, « Histoire(s) et actualités du vodou à Paris. Hiérarchies sociales et relations de pouvoir dans un culte haïtien transnational », Studies in Religion/Sciences Religieuses, vol. 41, n° 2, 257-279.
  • BERNABÉ J., CHAMOISEAU P., CONFIANT R., L’éloge de la créolité, Paris, Gallimard, 1989.
  • BONACCI G., BÉCHACQ, D., BERLOQUIN-CHASSANY P., REY, N. (ed.), 2006, La Révolution haïtienne au-delà de ses frontières, Paris, Karthala.
  • BONACCI G., 2008, Exodus ! L’histoire du retour des Rastafariens en Éthiopie, Paris, Scali.
  • BYRON J. P., 2008, « Le nationalisme haïtien et la mémoire de l’esclavage », in V. AUZAS, B. Jewsiewicki, Traumatisme collectif pour patrimoine. Regards sur un mouvement transnational, 2008, PUL, Québec. pp. 187-198.
  • BYRON J. P., 2012a, « Historical and Political Stakes in Teaching the Slave Trade and Slavery in Haitians Schools », in P. E. LOVEJOY, B. BROWSER (ed.), The Transatlantic Slave Trade and Slavery : New Directions in Teaching and Learning, New Jersey, Africa World Press, 69-74.
  • BYRON J. P., 2012b, « Séquelles de l’esclavage, identité culturelle et construction de la citoyenneté en Haïti dans l’œuvre de Jean Price-Mars », in F. SAILLANT, A. BOUDREAULT- FOURNIER, Afrodescendance, cultures et citoyennetés, 2012, PUL, Québec. pp. 23-42. CASIMIR J., 2009, Haïti et ses élites. L’interminable dialogue de sourds, Port-au-Prince, Ed. de l’Université d’État d’Haïti
  • CÉLIUS C. A., 2004a, « D’un nationalisme héroïque », Revi Kiltir Kreol, n° 4, 38-48.
  • CÉLIUS C. A., 2004b, « Haïti : histoire, mémoire, patrimoine », Cahiers des Anneaux de la Mémoire, n° 6, 187-221.
  • CÉLIUS C. A., 2005, « Cheminement anthropologique en Haïti », Gradhiva (n.s.), n° 1, 47-55.
  • CÉLIUS C. A., 2006, « Face au passé », Ethnologies, vol. 28, n° 1, 5-24.
  • CÉLIUS C. A., 2009, « Célestin Faustin, un peintre haïtien face au sacré », Histoires et missions chrétiennes, n° 12, 93-110.
  • CHIVALLON C., 1998, Espace et identité à la Martinique. Paysannerie des mornes et reconquête collective, 1840-1960, Paris, CNRS Éditions.
  • CHIVALLON C., 2002, « L’émergence récente de la mémoire de l’esclavage dans l’espace public : enjeux et significations », Cahiers d’Histoire, n° 89, 41-60.
  • CHIVALLON C., 2004, La diaspora noire des Amériques. Expériences et théories à partir de la Caraïbe, Paris, CNRS Éditions.
  • CHIVALLON C., 2009, « La diaspora noire ou l'ailleurs impossible. Á propos de l'Insurrection paysanne de 1870 à la Martinique », Diasporas, Histoire et Société, n °13, 80-109.
  • CHIVALLON C., 2010, « Mémoires de l’esclavage à la Martinique. L’explosion mémorielle et la révélation de mémoires anonymes », Cahiers d’Études Africaines, vol. 1, n° 197, 235-261.
  • CHIVALLON C., 2012, L’esclavage du souvenir à la mémoire. Contribution à une anthropologie de la Caraïbe, Paris, Karthala/CIRESC.
  • COTTIAS M., 1998, « L’oubli du passé » contre la « citoyenneté » : troc et ressentiment à la Martinique (1848-1946) », in CONSTANT F., DANIEL J. (ed.), Cinquante ans de départementalisation, Paris, L’Harmattan, 293-313.
  • COTTIAS M., 2006, « Oubli, pardon et ressentiment : la citoyenneté à la Martinique (1848-1850) », in COTTIASM., STELLAA., VINCENTB. (ed.), Esclavage et dépendances serviles : une histoire comparée, Paris, L'Harmattan, 153-168.
  • COTTIAS M., 2007, La question noire. Histoire d’une construction coloniale, Paris, Bayard.
  • COTTIAS M., DOBIE M., Relire Mayotte Capécia. Une femme des Antilles dans l’espace colonial français (1916 – 1955), Paris, Armand Colin.
  • COTTIAS M.,  2007, « Ces « hommes dangereux » de 1848. L’amnistie à l’épreuve de l’abolition de l’esclavage de 1848 », In Genèses, n°66, p. 30-50.
  • COTTIAS M., CUNIN E., MENDES A. de A., 2010, Les Traites et les esclavages. Perspectives historiques et contemporaine, Paris, Karthala.
  •  CUNIN E., 2004, « Conter l’histoire pour compter aujourd’hui : la place des « noirs » et des « mulâtres » dans les récits historiques sur Cartagena »
  • DAYAN J., 1995, « Haiti, History and Gods », in PRAKASH G. (ed.), After colonialism : Imperial History and Postcolonial Displacements, Princeton University Press, New Jersey, 66-97.
  • DESORMEAUX D., JENSON D., KRUEGER ENZ M., 2004, « The First of the (Black) Memorialist : Toussaint Louverture », Yale French Studies, n° 107, 131-145.
  • DORIGNY M., 2006, « Aux origines : l’indépendance d’Haïti et son occultation », in BLANCHARD P., BANCEL P., LEMAIRE S. (ed.), La Fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial, Paris, La Découverte : 47-57.
  • DUBOIS L, 2001, « Vodou and History », Comparative Studies in Society and History, vol. 43, n° 1, 92-100.
  • DUBOIS L., 2005, Les Vengeurs du Nouveau Monde. Histoire de la Révolution haïtienne, Rennes, Les Perséides.
  • DUCHET M., 1999, « Esclavage et marronnage. Le héros noir », in DORIGNY M., Esclavage, résistance et abolition, Paris, CTHS, 91-97.
  • DUMONT J., 2007, « Du héraut sportif au champion, 50 ans de presse sportive aux Antilles françaises, 1930-1980, in COMBEAU-MARIE E., La Presse sportive en France (XIXe-XXe siècles), Paris, Le Publieur/Bibliothèque Universitaire et Francophone, 125-140.
  • DUMONT J., 2010, L’amère patrie. Histoire des Antilles françaises au XXe siècle, Paris, Fayard.
  • DUMONT J., BÉRARD B., SAINTON J.-P., 2013, « Les Territoires de l’histoire antillaise », Outre-mers, Revue d’histoire, n° 378-379.
  • FLORIVAL J., 2007, Duvalier. La face cachée de Papa Doc, Montréal, Mémoires d’Encrier.
  • FLORY C., 2011, « New Africans in the Post-Slavery French West Indies and Guiana: Close Encounters? (1854-1889) », in ARAUJO A. L. (ed), Paths of the Atlantic Slave Trade. Interactions, Identities and Images, New-York, Cambria Press, 109-130.
  • FLORY C., De l’esclavage à la Liberté Forcée. Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraibe française du XIX e siècle, Paris, Karthala.
  • FOUCHARD J., 1972, Les Marrons de la liberté, Port-au-Prince, Deschamps.
  • GIRAUD M., 2004, « Le passé comme blessure et le passé comme masque. La réparation de la traite négrière et de l’esclavage pour les peuples des départements français d’Outre-mer », Cahiers des Études africaines, XLIV (1-2), n° 173-174, 65-79.
  • GLISSANT E., 1997 (1964), Le quatrième siècle, Paris, Gallimard.
  • JOLIVET M.-J., 1987, « La construction d’une mémoire historique à la Martinique. Du Schoelchérisme au Marronnisme », Cahiers d’Études africaines, n° 107-108, 287-309.
  • JOSEPH D., 2013, "L'engagement des intellectuels haïtiens dans la lutte contre la traite et l'esclavage, 1804-1843", Revue du Philanthrope, PURH, n° 4, 75-85.
  • JOSEPH D., 2014, Genèse d'une 'idée avantageuse d'Haïti": socio-histoire de l'engagement des intellectuels haitiens, 1801-1860, thèse non publiée (dir. M. COTTIAS), EHESS.
  • JOSEPH D., Socio-histoire de l’Etat haïtien et de ses intellectuels, Port-au-Prince, Le Natal (à paraître, janvier 2016).
  • LAËTHIER M., 2009, « Espaces et mémoire. Circulation du vodou haïtien à partir de la Guyane », in BABY-COLLIN V., CORTES G., FARET L., GUÉTAT-BERNARD H., Migrants des Suds, Marseille, IRD Éditions-Presses Universitaires de la Méditerranée, 393-411.
  • LAËTHIER M., 2011, Être migrant et Haïtien en Guyane, Paris, CTHS.
  • LAROCHE M., 2006, « J’oublie, je me souviens, je rêve », Ethnologies, vol. 28, n° 1, 133-145
  • LEMOINE P., 2006, Fort-Dimanche, Fort-la-Mort, New York, Freeport.
  • LINDSAY L. A., SWEET J. W., 2013, The Black Atlantic and the Biographical Turn, Philadelphia, University of Pennsylvania Press.
  • LUCAS R., 2002, « Marronnage et marronnages », Cahiers d’Histoire, n° 89, 13-28.
  • MINTZ S., TROUILLOT M.-R., 1995, « The Social History of Haitian Vodou », in COSENTINO D. (ed), Sacred Arts of Haitian Vodou, Los Angeles, UCLA Fowler Museum of Cultural History, 123-147.
  • NICHOLLS D., 1996 (1979), From Dessalines to Duvalier. Race, Colour and National Independance in Haiti, New Brunswick, New Jersey, Rutgers University Press.
  • PÉAN L., 2007, Haïti, économie politique de la corruption. L’ensauvagement macoute et ses conséquences, T. IV.
  •   PHILIPPE J. 2013, Histoire et mémoires, conflits et alliance, Paris, La Découverte, Coll. "Ecritures de l'histoire".
  • RAMSEY K., 2011, The Spirits and the Law. Vodou and power in Haiti, Chicago, University of Chicago Press.
  • SCOTT R. J., 2007, « Public Rights and Private Commerce : A Nineteenth-Century Atlantic Creole Itinerary », Current Anthropology, 48 (2), pp. 237-256.
  • TROUILLOT M.-R., 1997, Silencing the Past. Power and the Production of History. Boston, Beacon Press.