Chargement...

Axes de recherche

Axe 1 : Histoires orales alternatives, mobilités et espaces de circulation Responsable scientifique : Myriam Cottias

Cet axe s’attache à ces figures tantôt désirées, tantôt rejetées mais qui, s’étant distinguées à travers leur mobilité et leur circulation entre différents espaces, ont été érigées en modèles de référence, tout en générant des contre-narrations quant aux dispositifs coloniaux et postcoloniaux par lesquels ces sujets ont été amenés à se déplacer ou à être déplacés.


Équipe Axe 1 :

Dimitri Béchacq : Histoires orales et migrations entre Haïti et les Antilles françaises.
Délide Joseph : Le destin de la famille Sénécal en Haïti (XIXe-XXIe siècles).
Céline Flory : Figures de l’engagisme à la Guyane et aux Antilles françaises (XIXe-XXIe siècles).




Axe 2 : Histoires orales alternatives, modes de résistance et d’oppression Responsable scientifique : Maud Laëthier.

Cet axe est consacré à ces figures ayant émergé à partir et au cours de périodes et d’événements historiques précis donnant lieu à des situations marquées par des modes d’oppression et de résistance. L’essor de ces figures dans ces situations sera saisi à travers des récits mémoriels inscrits dans une trame discursive ayant pris naissance pendant la période esclavagiste.

Equipe Axe 2 :

Christine Chivallon : Savoirs et résistances dans la Caraïbe. Construction de mémoires «insurrectionnelles » (Jamaïque, Martinique).

Lewis Ampidu Clorméus : Les héros oubliés de la résistance à l’occupation américaine d’Haïti (1915-1934).

Myriam Cottias : Le "récit de l'histoire" dans les campagnes du post-esclavage en Martinique.

Maud Laëthier : « Mémoire locale » et héritage partagé à Casale (Haïti).




Axe 3 : Histoires orales alternatives, professionnalisation et supports Responsable scientifique : Dimitri Béchacq.

Cet axe porte sur ces figures qui se sont démarquées par des activités professionnelles spécifiques. L’éthos que ces figures incarnent dans leur domaine respectif, sera analysé non seulement à partir des discours axés sur le leadership de ces figures, mais également à partir de supports qui légitiment leur prééminence et leur vertu : corps, image et apprentissage.

Équipe Axe 3 :

Jhon Picard Byron : Dr Théodule Alexis dans la mémoire des petites gens du Portail Saint-Joseph (Haïti).

Jacques Dumont : Sportifs et médecins dans les Antilles françaises.

Hugues Foucault : Artisans et jeunes marginalisés en Haïti.

Christelle Lozère-Bernard : Les pratiques artistiques aux Antilles sous le régime de Vichy, entre patriotisme et subversion.